Flash

Florent Sebbane, Directeur de Recherche Inserm et chef de l’équipe “Peste & Yersinia pestis” au Centre d’infection et d’Immunité de Lille – UMR Inserm 1019, publie un article qui porte sur les mécanismes de transmission de la peste par les puces dans ISME (International Society for Microbial Ecology) Journal - Nature. Financés en partie par l’Agence Nationale de la Recherche, ces travaux permettent de mieux comprendre l’interaction métabolique que peut avoir un pathogène avec son hôte au niveau intestinal.
Pour en savoir plus : https://www.nature.com/articles/s41396-020-00839-0

InScience 2021, cultive ta santé avec l’Inserm !

03/05/2021

Au cœur de l’actualité et des enjeux de santé, l’Inserm vous donne rendez-vous en juin pour un évènement de culture scientifique : InScience. Cet évènement a pour objectif de sensibiliser le grand public à l’importance de la recherche médicale à travers des activités diverses et variées.

Nathalie Mielcarek, directrice de recherche : Elles sont l'Inserm #5

03/05/2021

Chercheures, ingénieures, techniciennes, qu'elles soient scientifiques ou dans les fonctions supports, elles œuvrent toutes pour que la recherche médicale avance. Découvrez le portrait de Nathalie Mielcarek, directrice de recherche Inserm, cheffe de l'équipe "Recherche des mycobactéries et les bordertelles" et directrice adjointe de l'Unité Inserm 1019/CIIL dans "Elles sont l'Inserm".

Lorena Redondo, chargée de recherche : Elles sont l'Inserm #4

26/04/2021

Chercheures, ingénieures, techniciennes, qu'elles soient scientifiques ou dans les fonctions supports, elles œuvrent toutes pour que la recherche médicale avance. Découvrez le portrait de Lorena Redondo, chargée de recherche Inserm dans l'Unité Inserm 1019/CIIL dans "Elles sont l'Inserm".

Anne-Sophie Vignion, ingénieure de recherche : Elles sont l'Inserm #3

08/04/2021

Chercheures, ingénieures, techniciennes, qu'elles soient scientifiques ou dans les fonctions supports, elles œuvrent toutes pour que la recherche médicale avance. Découvrez le portrait d'Anne-Sophie Vignion, ingénieure de recherche dans l'Unité Inserm 1189 Onco ThAI dans "Elles sont l'Inserm".

Emilie Gantier, coordinatrice administrative : Elles sont l'Inserm #2

22/03/2021

Chercheures, ingénieures, techniciennes, qu'elles soient scientifiques ou dans les fonctions supports, elles œuvrent toutes pour que la recherche médicale avance. Découvrez le portrait d'Emilie Gantier, coordinatrice administrative au CIC de Lille dans "Elles sont l'Inserm".

Disparition du Professeur Thierry Frebourg à l'âge de 60 ans

17/03/2021

Thierry Frebourg est décédé le 13 mars 2021, à l’âge de 60 ans. Professeur des Universités et Praticien Hospitalier en génétique, chef du service de génétique du CHU de Rouen qu’il a fondé en 1996, il dirigeait l’UMR 1245 Inserm - Université de Rouen Normandie. Il était également coordinateur du Centre Normand de Génomique Médicale et de Médecine personnalisée.

Ludivine Beudaert, assistante de direction : Elles sont l'Inserm #1

10/03/2021

Chercheures, ingénieures, techniciennes, qu'elles soient scientifiques ou dans les fonctions supports, elles œuvrent toutes pour que la recherche médicale avance. Découvrez le portrait de Ludivine Beudaert, assistante de direction à la Délégation régionale dans "Elles sont l'Inserm".

La peste classée maladie réémergente par l'OMS

19/02/2021

En 2020, la République Démocratique du Congo a dénombré une centaine de cas de peste bubonique et la Mongolie et la Chine, une vingtaine, selon les chiffres de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui classe la peste comme maladie réémergente.

Un nouveau masque virucide filtrant et décontaminant

19/02/2021

Avec l’aide des chercheurs de l'Inserm, du CNRS, de l’Université de Lille et du CHU de Lille, la société BioSerenity, fabricant de masques pour Santé publique France, a conçu un nouveau masque virucide « filtrant et décontaminant ». Selon Nicolas Blanchemain, professeur à l'Université de Lille et chercheur à l’Inserm dans l'Unité 1008 « Systèmes avancés de délivrance de principes actifs », les études en laboratoire ont montré une réduction du virus de 99,9 % en moins de 5 minutes.

L'épigénétique à l'origine de la transmission du SOPK de mère en fille

12/02/2021

Les équipes "Développement et plasticité du cerveau neuroendocrine" de Paolo Giacobini, directeur de recherche Inserm (Lille Neuroscience & Cognition - U1172 - Inserm Université de Lille CHU de Lille) et "Epigénétique et dynamique des systèmes de mémoire" d'Anne-Laurence Boutiller, directrice de recherche CNRS (Université de Strasbourg, UMR 7364 CNRS, Laboratoire de Neurosciences Cognitives et Adaptatives), ont découvert qu’un mécanisme épigénétique était à l’origine de la transmission du Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) de mère en fille sur plusieurs générations. 
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes