Comment notre horloge biologique joue sur notre santé

05 février 2021

Les chercheurs évaluent de mieux en mieux l’impact du dérèglement de l’horloge biologique sur la santé. Mais pour mieux saisir les mécanismes à l’œuvre, des chercheurs étudient ce qu’il se passe à l’échelle moléculaire.

Avez- vous remarqué que vous êtes au top de votre forme, ou au contraire plutôt somnolent, aux mêmes heures de la journée ? Ce phénomène est dû au rythme circadien (un cycle de 24 heures).

Presque toutes les fonctions de l’organisme y sont soumises. Ainsi, les troubles de ce rythme peuvent avoir des conséquences sur le sommeil, sur le métabolisme, sur le fonctionnement du système immunitaire… et sont associés à de nombreuses maladies (maladies métaboliques comme le diabète ou l’obésité, maladies cardiovasculaires, cancers…).

Pour mieux comprendre les mécanismes à l’œuvre, des chercheurs Inserm, dont Hélène Duez, chef de l’équipe “Récepteurs nucléaires et circadiens” UMR 1011 Inserm Université de Lille CHU de Lille Institut Pasteur de Lille "Récepteurs nucléaires, maladies métaboliques et cardiovasculaires", étudient ce qu’il se passe à l’échelle moléculaire.

Pour en savoir plus : Lire l’article du magazine de l'Inserm page 12-13


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes