La FRM finance le projet de Jean-Charles Lambert et Yann Hérault

31 août 2020

Jean-Charles Lambert, qui dirige l’équipe « Déterminants moléculaires de la maladie d’Alzheimer et des troubles cognitifs » à l’Institut Pasteur de Lille et Yann Hérault, chercheur dans l’équipe « Physiopathologie des aneuploidies, gène à effet de dose et Trisomie 21 » à l’Institut de Génétique et de biologie moléculaire et cellulaire d’Illkirch, reçoivent 599 112 € de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) pour leur projet « Explorer l’impact de la protéine BIN1 sur le développement de la maladie d’Alzheimer ».

Les recherches en génétique ont permis d’identifier plusieurs dizaines de gènes qui interviendraient dans la maladie d’Alzheimer. Les équipes de Jean-Charles Lambert et Yann Hérault s’intéressent à l’un d’entre eux, le gène BIN1, nécessaire à la fabrication de la protéine correspondante.

Des études ont montré que la protéine BIN1 pourrait avoir une fonction importante au niveau de la synapse, une structure de communication entre les neurones. Les synapses sont détériorées très précocement au cours du développement de la maladie. Les porteurs de ce projet souhaitent mieux comprendre le rôle normal de BIN1 au niveau des synapses et explorer son impact en condition pathologique. Ce projet pourrait ouvrir de nouvelles pistes de recherche dans la maladie. 

Cette allocation permettra de financer durant deux ou trois ans les frais de salaires, d’équipement et de fonctionnement des équipes.

La FRM remet chaque année des prix à des chercheurs qui se sont distingués à travers l'originalité de leurs travaux. Cette année, 52 dossiers, impliquant 140 équipes, ont été jugés éligibles et huit projets ont été retenus.


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes