Prise en charge chirurgicale des cancers gynécologiques en période de pandémie Covid-19

08 mai 2020

Le Collége National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) donne ses recommandations pour la prise en charge chirurgicale des patientes atteintes de cancer gynécologique dans la période de pandémie du Covid-19.

Il convient de ne pas faire perdre de chance aux patientes atteintes de cancer, tout en limitant les risques liés au virus. Les patientes atteintes de cancers sont à risque plus élevés (4 à 8 fois) de complications respiratoires sévères liées au Covid-19, développées rapidement, et de décès ; ce d’autant qu’ils auront reçu une chirurgie ou une chimiothérapie dans les semaines qui précèdent, mettant en jeu leur pronostic vital, en plus du risque lié au cancer.

En cas de patiente positive Covid-19, il convient de différer la prise en charge chirurgicale et tout autre traitement oncologique d’au moins 15 jours.

Parmi les auteurs: Pierre Collinet, Service de gynécologie, Hôpital Jeanne de Flandres, UMR 1189 Inserm Université de Lille CHU Lille /OncoThAI

Pour en savoir plus


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes